Tous les schémas présents sur le site sont réservés exclusivement à un usage personnel.

Remplacement pile 67v5

 

     Les postes portatif des années 60 utilisaient des tubes avec une tension filament de 1,5volt.

La source de haute-tension était fournie par une pile de 67,5 volts ou de 90 volts suivant le type

de tubes employé.

     Ce genre de pile n'existe plus dans le commerce. La réalisation d'un convertisseur 9 volts -> 67,5v

(ou 90v) devient nécessaire pour faire fonctionner nos chères petites radio de façon autonome.

Pas de problème pour alimenter les filaments sous 1,5 volt, les piles sont toujours disponibles.

 

Cahier des Charges :

    - Consommation à vide proche de 0.

    - Meilleur rendement possible pour la durée des 6 piles 1v5 AA.

    - Bonne stabilité de la tension de sortie.

    - Respecter les dimensions de la pile d'origine.

    - pas ou peu de parasites.

 

Le schéma :

 

 

 

 

 

    Le schéma retenu utilise peu de composants :

  - 1 pot ferrite (récupéré sur un minitel)

  - 1 transistor pnp 2SB647

   - 1 transistor npn MPSA44

   - 1 zener (voir dossier)

  - 3 résistances

  - 2 condensateurs de 100nF 160v

  - 1 condensateur de 220 pF 160v

  - 2 condensateurs chimique de 1 MF 250v

  - 1 diode 1N4004

 

 

 

  La tension de sortie est déterminée par le rapport de transformation et la tension d'entrée (9 volts).

Soit la formule suivante :

Vs = Vp(N+1) avec Vs=tension de sortie  Vp=tension des piles  N=rapport de transformation

Soit primaire P1 = 30 spires  secondaire = 200 spires

Vs = 9 (6,66+1) = 68,94 volts

A cette tension il faut soustraire les chutes de tension du transistor et de la diode soit :

  68,94 - 1,4 = 67,5 volts

 

Relevés mesures sur le montage :

  Lors des mesures le montage alimente un poste "Le Campeur" sous 67,5 volts.

 

  Fréquence d'oscillation  = 26 kHz

  Tension ht =                    66 volts

  Intensité ht =                 18,5 mA

  Tension piles =                 9,1 volts

  Intensité piles =           150 mA


  A noter que le montage est enfermé dans un boitier époxy cuivré et relié au pôle négatif pour limiter

les rayonnements HF.

A ce sujet, après plusieurs montages à l'aide de circuits spécifiques (MC 34063 entre autres) le poste

chantait mais accompagné de joyeux canaris !!!

  Ces montages génèrent des fronts raides et beaucoup d'harmoniques.

  Retour donc à un montage traditionnel qui génère une tension de sortie proche d'un montage

redressement simple alternance (demi sinusoïde) voir oscillogramme.

 

oscillogramme-1.jpg

 

Réalisation :

 

  Transformateur T1 :

    - récupération d'un pot ferrite sur minitel réf 630 41071

    - Démontage du pot

    - Vider le noyau de l'ensemble des bobinages.

    - Enrouler 30 spires fil 2/10 mm (primaire)

    - Enrouler 330 spires fil 2/10 mm (secondaire)

    - Remonter le pot

 

 

  Utilisation des plans fournis en pdf.

  Cablage du circuit imprimé.

  Essai du montage avant mise en boîte.

  Construction du boitier en époxy cuivré en respectant les côtes extérieures suivantes :

  72 x 90 x 35 mm

  Voir les différentes photos.


  Bonne réalisation.


  Christian

 

               

              

            

 

    

Article paru dans la revue de Radiofil mai-juin 2010

cliquez sur la page

 

image1-2.jpg

image2-2.jpg

 

image3-1.jpg

 

image4-2.jpg

 

image5-3.jpg

 

 

 

 

 

 

En réponse à de nombreuses questions sur le pot de récupération "Minitel"

 

 

 

Un modèle que j'ai souvent rencontré

 

Le noyau est avec entrefer

 

 

Quelques autres modèles

Date de dernière mise à jour : 16/03/2013


Cercle "Radios anciennes"
Liste des sites | << Préc | Suivant >> ]